Les petits devant !

LA MEILLEURE NUIT DE TOUS LES TEMPS

Auteur :Séverine Vidal 

Éditeur : du Rouergue

Collection : dacodac





 

« Quand on tombe amoureux on tombe pour de vrai.  Aimer , c’est s’écrouler dans les  escaliers, c’est  se  fendre la cheville en deux, avoir l’os qui ressort et hurler à la mort en attendant les secours . Niveau douleur, c’est à peut  prés ça . »

C’est un  roman d’amour entre deux collégiens. L’histoire pourrait se passer  juste a coté de chez nous.

Il  y a un bon équilibre entre l’humour  et  l’amour.

J’ai était touchée par plusieurs scènes  de conflits  familiaux,    surtout la scène ou le papa donne une BAFFE a son fils lui même amoureux de la fille de son patron.

Un roman  à conseiller pour ceux qui se préparent à rentrer au collège.

Un grand merci à Annaïg qui a bien voulu chroniquer ce roman pour nous !

Fais comme chez toi, Aminata !




Fais comme chez toi, Aminata !
Chronique de Fanny et Jeanne concoctée en direct de leur Atelier Pédagogique Complémentaire.

Auteur : Agnès de Lestrade
Illustrations : Marion Duval
Editeur : Oskar
Date de parution : Octobre 2013
De 8 à 108 ans

C’est l’histoire d’une  petite fille africaine, Aminata , que les parents ne peuvent pas garder à la maison car il y a la guerre. Ils la confient à  quelqu‘un  d’autre, tata Douce. Le premier jour de l’école, elle est assise à côté de Fleur qui  elle est française et a la peau blanche.

Ce roman parle de  la différence : couleur de peau et handicap.

C’est un livre plutôt triste mais nous avons aimé ce passage qui est plutôt drôle : « Quant à Capucine, elle s’est collée juste à côté d’elle et n’a pas arrêté de lui caresser les cheveux. »

Certains élèves de  CE2 peuvent lire  ce livre mais il est surtout  à recommander pour les CM1 ou CM2.

La maîtresse de Lulu a disparu

Auteur : Daniel Picouly
illustrateur : Frédéric Pillot
éditeur : Magnard Jeunesse
Pour tous les enfants scolarisés !



Cet album n'est pas une sortie récente mais Lazare, 5 ans, le lit en boucle. Il aime tout, dans ce livre : les personnages, l'humour, ... On pourrait penser, à la vue du titre, que c'est la disparition de la maîtresse qui le fait rêver mais non ! Au contraire ! Il est comme Lulu et ses amis, il veut absolument la retrouver ! Son plaisir de lecture, je le partage, car le texte est très bon (mais compréhensible par les petits), les dessins sont très beaux et la mise en couleur douce à souhait.

Le jour où j'ai perdu mes super pouvoirs

Auteurs : Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo
Editeur : Kaléidoscope
Date de parution : mars 2013
Pour les tout-petits (et leurs parents)

Lazare a testé pour nous "Le jour où j'ai perdu mes super pouvoirs".





C'est l'histoire d'une petite fille différente : elle vole, fait disparaître les gâteaux, traverse les murs....bref, elle a des super pouvoirs ! Tout le lui prouve dans son quotidien de fillette. Pourtant, comme le titre l'indique, tout a une fin. La chute sera un peu douloureuse...mais pas trop.
Lazare, 4 ans et demi, a bien aimé cet album mais sa passion pour les super héros n'a pas été assouvie avec lui. Je pense qu'il l'aurait davantage apprécié il y a un an, avant la rencontre avec Spiderman, Iron Man et Cie... Pour lui, inconsciemment, ce graphisme tout doux ne colle pas au graphisme "super-héros", habitué qu'il est aux couleurs vives des comics Marvel et DC.
En effet, c'est un livre que je conseille plutôt aux tout-petits, et leurs parents qui le leur liront l'apprécieront aussi. Moi, j'ai été séduite par les illusions de cette petite fille. La magie de l'enfance.

Des monstres et des héros

Auteurs : Hélène Kérillis/Gabriel Rebufello
Editeur : Hatier jeunesse - Ratus poche
Date de parution : février 2013
à partir de 9 ans

Zoé, 10 ans, a testé pour nous "Des monstres et des héros".





C'est un livre vraiment bien qui nous raconte simplement des légendes de l'Antiquité grecque. Il y en a 7 en tout. Moi, celle que je préfère c'est l'histoire de Jason et la Toison d'Or. Jason et 49 de ses compagnons décident de voler la Toison d'Or du roi Aiétès, gardée par un terrible serpent. Il part et le roi le soumet à des épreuves comme semer des dents de dragon par exemple. Jason n'a pas peur, il y va. Mais c'est très difficile. Il reçoit alors l'aide de Médée, la fille du roi qui, par amour pour Jason va trahir son père et son pays.
En classe, le maître nous a parlé de ces légendes, c'est bien qu'elles soient regroupées dans un livre. C'est très intéressant. En plus, il y a quelques illustrations.

Bonjour bébé dauphin


Auteur : Sirid Martinez
Editeur : Tourbillon
Collection : Mes animaux arroseurs
Date de parution : mars 2012
A partir de 1 an

Arthur, 20 mois, a testé pour nous "Bonjour bébé dauphin".

Bonjour_bb_dauphin           Bonjour_bb_dauphin_3



Arthur a beaucoup commenté ce livre de bain avec son langage arthurien qui n'est malheureusement parlé que par très peu de personnes dans le monde. Ce qui fait que, sans traducteur arthurien, il nous actuellement impossible de connaître le fond de sa pensée!










Sarah la pas belle


Auteur : Patricia MacLachlan
Illustrations : Quentin Blake
Éditeur : Gallimard
Collection Folio Cadet
Date de parution : 2008
A partir de 8 ans

Amandine, 10 ans, a testé pour nous la série "Sarah la pas belle"

Sarah_la_pas_belle   Sara_la_pas_belle_se_marie   Le_journal_de_Caleb   Un_cadeau_pour_Cassie   La_ferme_de_grand_pre

"L'histoire touchante et réaliste d'une famille de pionniers dans la Grande Prairie américaine."

Peux-tu nous raconter en quelques mots l'histoire de ce roman?
En fait c'est l'histoire d'une famille de pionniers, un père, une fille et un fils. Leur mère est morte donc ils décident d'en avoir une nouvelle. Et les années passent et d'autres enfants arrivent...

Que penses-tu de la vie des pionniers à cette époque?
Je pense qu'elle était difficile car il y avait beaucoup d'incidents.

Penses-tu que l'auteur a bien su décrire leur vie?
Oui l'auteur décrit très bien la vie des personnages.

As-tu appris des choses sur cette période de l'histoire?
Les familles étaient très unies.

Ce livre t'a t-il fait fait penser à un autre livre ou à un film?
Oui il me fait penser à La petite maison dans la prairie.

As-tu aimé ce livre et pourquoi?
Oui je l'ai aimé parce qu'il est fort en émotions.

Si tu devais convaincre quelqu'un de lire ce livre, que lui dirais-tu?
Je lui dirais que l'histoire est belle et réelle et que ne pas le lire serait manquer une fantastique histoire, si belle qu'on pourrait très bien voir apparaître les personnages et ressentir leurs sentiments.

Merci beaucoup à Amandine d'avoir bien voulu partager ses impressions avec nous !

Comment vivent les renards?


Auteur / Illustrateur : Marie Caudry
Editeur : Tourbillon
Date de parution : août 2011
A partir de 6 ans

Achille, 6 ans et 1/2, a testé pour nous Comment vivent les renards ?

Comment_vivent_les_renards     IMG_0824


"Des petits renards à regarder vivre dans leurs univers imaginaires.
Dans chaque image, trouve : à quoi ils jouent, ce qu'ils mangent, comment ils dorment et cherche aussi les chouettes !"

Achille et moi avons exploré minutieusement ce livre-jeu. Page après page, nous nous sommes plongés dans les différents univers à la recherche des petits bestiaux rouquins.
Notre jeune chroniqueur insiste d'entrée de jeu sur le fait qu'il brillamment trouvé toutes les chouettes, ce qui est vrai.
Il dit que les illustrations lui plaisent et qu'il aime tous ces petits détails. Il se demande tout de même pourquoi les renards sont si petits.
Il aime qu'on change d'univers à chaque page : Les renards à l'école, ceux des villes, ceux des bois, ceux des neiges, ceux des mers, ceux des marais, ceux des champs, ceux de la terre, ceux des fonds de mer et enfin ceux  des rêves.
Achille me fait remarquer que dans chaque univers, il y a un point d'eau et ça le dérange un peu parce qu'il n'est pas sûr que les renards de la vraie vie aiment nager...
Les textes sont très courts et il pense que c'est une super idée puisque même sans savoir bien lire, on peut s'amuser avec le livre.
J'ai demandé à Achille dans quel univers il préférerait vivre, il me répond "Pas du tout l'école ça c'est sûr !" Il choisirait les fonds marins car il aimerait être plongeur quand il sera grand.
En résumé, il a aimé ce livre et moi aussi ! 
(Dernière remarque d'Achille : "En plus il est trop super le livre parce qu'il fait aussi longue vue !)

IMG_0828

Parents à vendre

Auteur : Carole Tremblay
Illustratrice : Ninon Pelletier
Éditeur : 400 coups
Date de parution : 2010
A partir de 5 ans

Achille, 6 ans, a testé pour nous Parents à vendre

Achille_-_Parents__vendre

Marianne et ses parents sont au supermarché MegaSuperTout. Elle est bien contente puisqu'elle va pouvoir dépenser ses économies ! Mais malheureusement ses parents lui interdisent d'acheter tout ce qui lui fait envie : des bonbecs, une robe carrément farfelue ou encore la nouvelle Barbie qui pue vraiment des pieds...trop nuls ces parents. Marianne se fâche et se met en colère évidemment. Dans le caddie de ses parents il n'y a que du brocoli, beurk ! 
Achille me dit rapidement qu'il trouve que cette Marianne exagère de piquer une telle crise dans un supermarché, tout en avouant qu'il s'en sentirait capable...ce qui est sûr c'est qu'il compatit pour ce qui est des brocolis.
Tout à coup, entre le rayon des pyjamas qui chantent des berceuses et celui des torchons à vaisselle, Marianne se retrouve dans celui des parents à vendre...Ni une ni deux, elle commence à les "tester" pour remplacer ses vrais parents dévoreurs de brocoli diabolique.
Achille est particulièrement intrigué par 2 paires de parents : ceux qui ont l'air super rigolo mais qui ne parlent pas du tout français et les parents extra-terrestres à qui on ne peut pas faire de câlins à cause de leurs tentacules pleines de ventouses qui se collent aux joues.
Bref, Marianne doit se rendre à l'évidence, aucun de ces parents lui ne convient mieux que les siens. Elle les retrouve donc avec grand plaisir (et elle est même d'accord pour manger du brocoli tous les jours, précise Achille...).
Notre chroniqueur du jour me dit qu'il a aimé le livre et qu'il l'a trouvé marrant (mention spéciale à la Barbie qui pue des pieds et aux parents extra-terrestres). Il me dit que si il trouvait un tel rayon dans un supermarché, il prendrait quelques paires de parents juste pour les inviter (ben oui ils doivent s'ennuyer tout le temps dans leur boite) mais il garderait les siens !

Le chevalier courage ! Un livre-jeu dont tu es le héros

Auteur : Delphine Chedru
Éditeur : Hélium
Date de parution : 2010
A partir de 5 ans

Victor, 6 ans, a testé pour nous Le chevalier courage !

Le_chevalier_courage


Le chevalier courage est le petit dernier de Delphine Chedru, auteur de La petite bête qui monte (Hélium, avril 2009). Elle renouvelle le genre livre-jeu avec ce livre grand format à l'ambiance médiévale. Les petits lecteurs découvriront à chaque page un jeu d'observation qui leur permettra d'avancer mais surtout d'aider le chevalier à retrouver son courage, égaré au détour d'un chemin.
Du mystérieux arbre creux au repère du diabolique dragon vert, il faudra à chaque page faire des choix qui donneront une nouvelle tournure à cette histoire interactive.
Victor a eu trop pitié de ce pauvre chevalier et, muni de son bouclier et de son épée, il s'est donc lancé avec bravoure dans l'aventure !
Victor a beaucoup aimé ce livre. Il a trouvé les énigmes marrantes même si elles sont parfois assez difficiles à résoudre. Il précise qu'à la fin du livre, il y a les réponses et les solutions et que c'est utile parce que nous avons des doutes à plusieurs reprises. Il remarque qu'au début du livre, l'auteur remercie un certain Victor pour son aide...Je lui demande naïvement si il pense que ce message est pour lui, il me répond "Je ne crois pas non" avec un petit sourire en coin. Victor trouve que ce livre ressemble à un jeu vidéo (il fait référence au côté interactif du livre) sauf qu'avec un jeu on n'a pas à tourner les pages mais l'avantage du livre c'est que ça ne peut pas tomber en panne.

Victor_-_Le_chevalier_courage  Victor_-_Le_chevalier_courage_3_



Le loup qui s'aimait beaucoup trop


Auteur : Orianne Lallemand
Illustratrice : Eléonore Thuillier
Editeur : Auzou
Date de parution : 2010

Achille, 5 ans a testé pour nous Le loup qui s'aimait beaucoup trop

Achille_-_Le_loup_qui_saimait_beaucoup_trop

Loup se croit beaucoup trop fort et a décidé de gagner le concours du Plus Grand Méchant Loup.
Il y a 4 épreuves données par Maître Hibou.

Épreuve n°1: être le plus costaud. Il faut soulever un tronc d’arbre mais Loup traite Joshua de nigaud parce qu’il arrive pas, il lui montre comment il faut faire.
Épreuve n°2 : être le plus rapide. Il fait un croche-patte à Alfred qui est devant lui, le pauvre s’étale par terre et Loup gagne la course.
Épreuve n°3 : être le plus adroit. Il faut voler des œufs dans le poulailler sans les casser. Loup va trop vite et fait tomber ses œufs alors il vole ceux de Valentin et gagne encore une fois.
Épreuve n°4 : être le plus méchant. Là, les loups disent: « Non, on veut pas la faire car c’est sûr que c’est Loup le plus méchant. »

Donc, Loup gagne le trophée et la médaille, Maître Hibou lui donne en lui disant bien qu’il la mérite pas (Achille me précise que c’est vrai puisqu’il a triché pour gagner !!!). Loup est tellement content de lui qu’il court pour le dire à tout le monde mais il s’éloigne et de perd dans la forêt. Il chante pour se donner du courage car il a peur, il tombe quand même dans un grand trou. Il a tellement peur qu’il appelle sa maman. IL pense à sa journée et se dit qu’il n’a pas été gentil, il a triché, il a honte de lui. Le matin, ses amis arrivent. Ils l’ont trouvé grâce à Valentin le plus malin, Joschua le plus adroit descend dans le trou  pour l’aider et Gros-Louis, le plus fort, les tire pour les sortir. Ensuite, Alfred, le plus rapide les reconduit chez eux et Loup leur demande pardon. 

J’aime bien cette histoire de tricheur car en fait Loup se rend compte qu’il est perdu sans ses amis. C’est important d’avoir des copains parce que des fois, on n’arrive pas à faire les choses tout seul et en plus on s’ennuie tout seul souvent. C’est mieux d’avoir des copains pour s’amuser même si des fois on se dispute. En plus, j’aime bien comment ils sont dessinés les loups, surtout Gros-Louis.

 

La rivière à l'envers

Auteur : Jean-Clause Mourlevat
Éditeur : Pocket Jeunesse
Date de parution : 2004
A partir de 11 ans


Justine, 12 ans, a testé pour nous La rivière à l'envers

Justine_-_La_rivire__lenvers

Justine commence par préciser qu'il était prévu qu'elle fasse une chronique sur les deux tomes de la rivière à l'envers (1 : Tomek et 2 : Hannah), mais elle a finalement changé d'avis et ne parlera que du premier tome : Tomek. Elle trouve le tome 2 moins intéressant. Il ne s'agit que de la même histoire, du même parcours mais du point de vue d' Hannah. Le seul point positif c'est qu'elle fait d'autres rencontres mais tout cela reste malgré tout répétitif.
Notre chroniqueuse nous résume l'histoire du livre : Tomek est un garçon qui tient une épicerie. Un jour une jeune fille entre dans sa boutique et lui demande un flacon d'eau de la rivière Qjar (également appelée la rivière à l'envers puisqu'elle coule à l'envers) qui possède des vertus exceptionnelles. On ne sait pas pourquoi elle a besoin de cette eau ni pour qui mais en revanche ce qu'on comprend immédiatement c'est que Tomek tombe amoureux d'elle instantanément. Cette jeune fille c'est Hannah et c'est pour la retrouver que Tomek décide de faire le même voyage qu'elle.
Justine pense que si elle a eu du mal à s'intéresser au deuxième tome, c'est parce que le personnage de Tomek est très attachant et que tout ce dont on a envie à la fin du tome 1, c'est de retrouver Tomek et pas tellement de faire la connaissance d'Hannah.
Le périple de Tomek est ponctué par des rencontres : Marie et bien sûr le peuple des Parfumeurs.
Lors de notre entretien, Justine et moi nous demandons si l'auteur s'est inspiré d'une région du monde ou s'il ne s'agit que de lieux imaginaires. On sait que Tomek traverse un désert puis une mer ou un océan. L'histoire pourrait donc se passer en Afrique du Nord et le désert en question serait le Sahara ou bien en Mongolie avec le désert de Gobi. Mais tout cela reste très hypothétique. Par contre l'époque pendant laquelle se déroule d'histoire est assez facile à identifier, nous la situons au début du 20ème siècle.
Justine a beaucoup aimé ce roman. Elle trouve le rythme parfait, ni trop rapide, ni trop lent. Le vocabulaire est simple ce qui permet de se concentrer sur l'histoire et de s'attacher aux personnages. Bien que l'éditeur conseille ce livre à partir de 11 ans, Justine le recommande dès 8-9 ans (notre jeune chroniqueuse aurait probablement pu apprécier ce roman a 9 ans car elle lit beaucoup mais je ne suis pas sûre que ce soit le cas de tous les lecteurs de cet âge Cool). Elle ajoute que ce roman lui a fait penser à Reine du Fleuve, qu'elle a aussi beaucoup aimé.

Un grand merci à Justine pour son implication et sa disponibilité !  


Occupé


Auteur : Marian de Smet
Illustratrice : Marja Meijer
Éditeur : École des Loisirs
Date de parution : 2001
A partir de 5 ans

Achille 5 ans et Arthur 2 mois vous racontent l’histoire d’Anna dans "Occupé" :

Occup

Achille nous dit tout d’abord que la couverture est rigolote avec  l’énorme cuvette de toilettes. En feuilletant le livre, il découvre que cette histoire se passe dans les toilettes de la bibliothèque. Arthur fait « euh » et montre des signes d’impatience, je dois lire le livre.
Après lecture, tout le monde est unanime, cette histoire de petite fille coincée dans les toilettes est marrante.
Achille raconte: Anna est à la bibliothèque avec sa maman mais elle a envie de faire pipi. Elle le dit à sa maman mais celle-ci ne l’entend pas, trop occupée à choisir un livre (là, Achille stoppe et dit: « Comme toi maman! »). Anna sait qu’elle n’a pas le droit de s’enfermer dans les toilettes alors elle ne ferme pas, mais en sortant, elle voit le verrou et décide de jouer avec. C’est drôle le bruit que ça fait: clic-clac, clic-clac, clic-clac … Elle décide de le refaire mais de l’intérieur cette fois, sauf que ça fait seulement clic, pas clac. Du coup, elle ne peut plus sortir. Elle essaie par-dessous la porte, par-dessus mais rien. Alors, un petit garçon arrive. C’est Pierre. Lui, peut passer sous la porte, il va avec Anna et se mettent à lire des livres. Puis, finalement la maman d’Anna arrive, elle se fâche parce qu’elle s’inquiétait. Elle réussit à les décoincer avec sa lime à ongles.
Tout le monde est sauvé mais, avant de repartir, la maman d’Anna a envie de faire pipi, elle va aux toilettes et là ...

 

POKA & MINE


Auteur : Kitty Crowther
Éditeur : École des Loisirs
Collection : Pastel
Date de publication : 2010
A partir de 4 ans

Victor, 6 ans, a testé pour nous Poka & Mine, le football

Victor

"Trop rigolo" Voilà le premier commentaire que fera notre chroniqueur Victor après la lecture de "Poka & Mine".
Mine décide un beau jour de s'inscrire dans le club de foot de son quartier. Jusqu'ici tout va bien. Mais le problème c'est que Mine c'est une fille et qu'une fille ben ça ne joue pas au foot. Après un premier entraînement digne des exploits de certains bleus lors d'une certaine coupe du monde, tout le monde pense qu'elle va abandonner. Et bien non ! Elle s'entraîne encore et encore et encore pour être meilleure pour son premier match. A la fin elle parvient même à marquer un but ! Victor trouve que les garçons de l'équipe sont nuls de ne pas l'aider au début. Lui il n'aimerait pas faire du foot mais plutôt du basket. Si jamais une fille arrive dans l'équipe elle sera la bienvenue !
Il trouve les illustrations très jolies mais reste perplexe sur l'espèce à laquelle appartiennent Poka et Mine...mi animaux mi martiens.

Dans la même série : le réveil, Les nouvelles ailes, Au cinéma, Au musée et Au fond du jardin

  

LE RETOUR DU MONSTRE POILU


Auteur : Henriette Bichonnier
Illustrateur : Pef
Éditeur : École des Loisirs
Date de parution : 2001 pour cette édition, 1998 pour la version originale

Zoé, 7 ans et Achille, 5 ans, ont testé pour nous cet album :

Zo_et_Achille_-_Le_retour_du_monstre_poilu

Les deux chroniqueurs et moi même rappelons à nos lecteurs que Le retour du monstre poilu est la suite du Monstre poilu, déjà testé par Achille pour Beurk ! Des livres… dans la rubrique Les petits devant !
En regardant la couverture, Achille se dit que le monstre est plus petit que celui du premier livre. Zoé trouve qu’il est un peu différent puisque son énorme tête ne semble pas directement posée sur ses deux petits pieds ridicules.
Avant même de commencer la lecture, nous nous posons la question qui tue : comment le monstre peut-il être de retour puisqu’il a explosé à la fin du premier livre en faisant apparaître le prince charmant ? Zoé a un avis très tranché là-dessus : « Et ben c’est un autre monstre poilu, c’est tout ». Achille quant à lui se lance dans une explication plus complexe dont il ne semble pas connaître lui-même l’issue. Ses investigations l’amènent finalement à conclure « Alors ça veut dire que les papillons et les fleurs se sont réunis »…………silence……………….re-silence……………….gros moment de solitude de ma part……………..je ne vois pas du tout ce qu’il veut dire………………..Achille a finalement pitié de moi et me donne la clef : à la fin du premier livre, le monstre explose de colère, et pendant cette explosion, en plus des bouts de monstre, il y a des tas de papillons et de fleurs qui sont projetés donc pour que le prince redevienne monstre, il faut retrouver ces papillons et ces fleurs. Pas bête comme raisonnement.
Conformément au premier, la lecture du second s’avère assez laborieuse tellement nous rions tous les trois. Achille adore l’idée que toute la famille du monstre soit dans l’histoire et puis il est mort de rire en imaginant le prince valser lors de la fête du château. Zoé aime aussi beaucoup le livre et en particulier la manière dont les membres du clan poilu se présentent : «Je m’appelle Renée, je pétris pâtes et petits pâtés » , « Je m’appelle Désirée, je tâte la tarte tomatée ». 
Nous nous demandons si le monstre poilu va être heureux au château du roi puisqu’il y vit avec sa promise Lucille. Achille est certain que non parce qu’il va perdre ses poils et il faudra qu’il passe l’aspirateur tout le temps. Zoé au contraire pense que oui car c’est quand même beaucoup mieux que de vivre dans sa caverne humide et grise et puis en plus il aura des tas de serviteurs… « Pour passer l’aspirateur par exemple » dit –elle à son frère.
Nous finissons poil au bidon par nous demander poil aux pieds si le monstre poilu poil au tutu se retransformera poil aux fraises tagada en prince charmant poil aux dents.

UN CONFETTI DE PARADIS

Auteur : Florence Langlois
Editeur : Albin Michel Jeunesse
Date de parution : janvier 2010


Achille, 5 ans, a testé pour nous cet album :

Achille_Un_confetti_de_paradis

Il nous parle d’abord de ce qu’il voit sur la couverture.
Ce sont 4 animaux: un lapin, un ours, un mouton et un renard qui sont sur l’herbe et on dirait que l’ours ne veut pas quitter l’arbre parce qu’il y est accroché. A la lecture de l’album, Achille se rend compte qu’il ne s’agit pas d’un renard mais d’un tamanoir qui s’appelle Léonard.
Après lecture de l’album, Achille nous dit qu’il a bien aimé cette histoire parce que ça raconte comment la nature elle devient quand on la traite mal. Ils en parlent en classe et ça l’intéresse beaucoup.
Achille nous raconte l’histoire de cet album :Sur une île, vivent 4 animaux. Mouton tricote avec sa laine des pulls aux autres, Gros Ours pêche des petits et des gros poissons et les cuisine avec du citron, Lapin fait pousser des carottes et Léonard le tamanoir s’occupe des arbres et fabrique des bonhommes en bois avec les branches mortes.
Ils vivent comme ça. Mais un jour, ils veulent plus de choses; alors ils se mettent au travail pour fabriquer plus de choses. Gros ours fabrique une machine à boîtes en fer pour mettre ses poissons et son citron. Mouton tricote plein de pulls et prépare plein de peintures pour qu’ils soient de toutes les couleurs. Lapin, lui, il fait des potions pour que ses carottes soient grosses. Et Léonard, il construit plein de bonhommes en bois.
Mais, un jour, ils s’aperçoivent que l’eau est toute grise, que les poissons sont plus petits, que les carottes sont bleues et minus et que l’herbe a mauvais goût. Ils sont tristes et malades avec des boutons rouges et ne savent plus quoi faire: les feuilles des arbres tombent mais Gros Ours n’a plus envie de se rouler dedans. Tout est devenu moche. Ils ne veulent plus de tous leurs trucs alors ils décident de tout enlever et de laisser la mer et la terre tranquilles pour qu’elles puissent se reposer. Après, tout redevient comme d’habitude et c’est mieux comme ça.

Manue

De "Mercredi à la librairie" à "Hip Hip Hip ! Coin Coin !"


Mercredi à la librairie
Auteurs : Sylvie Neeman et Olivier Tallec
Éditeur : Sarbacane
Date de parution : 2007
A partir de 5 ans

Hip Hip Hip ! Coin coin !
Auteur : Martin Waddel et Jill Barton
Éditeur :Kaléidoscope
Date de parution : 2006
A partir de 3 ans


Victor, 6 ans, devait tester pour nous "Mercredi à la librairie", mais il a préféré nous parler d'un de ses livres préférés : Hip Hip Hip ! Coin Coin !
 
Mercredi__la_librairie    Victor_-_Hip_Hip_Hip_Coin_Coin

Il y a des livres que les enfants traînent avec eux comme un vieux doudou. Et bien pour Victor, c'est Hip Hip Hip Coin Coin.
J'avais prévu de lui faire tester autre chose, Mercredi à la librairie, un album magnifique, un hommage à la lecture et à l'amitié intergénérationnelle qui se passe de mots. C'est l'histoire d'une petite fille qui vient lire des BDs le mercredi après-midi à la librairie de son quartier. Chaque semaine, elle y voit un vieux monsieur qui comme elle, passe des heures à lire. La différence, c'est que lui, il lit toujours le même livre, un gros pavé sans couleur qui parle de la Bataille de la Marne. Un livre qui parait trop lourd pour ses vieilles mains et qui parfois même semble le faire pleurer. Noël approche et, à quelques jours du réveillon, un mercredi, le livre du vieux monsieur n'est plus dans le rayon. La petite fille, que cette absence panique autant que le vieux monsieur, l'aide à le chercher mais en vain : il a été vendu.  Alors qu'il s'apprête à partir, la libraire tend un paquet cadeau au vieux monsieur en lui souhaitant un joyeux noël et en rajoutant "Mais revenez quand même nous voir, de temps en temps...".
Il est rare de trouver autant de subtilité, de finesse et de sensibilité dans un album. Le tout petit bémol qu'il faut quand même aborder c'est que cette subtilité brouille un peu les petits lecteurs. Aucun des enfants à qui je l'ai lu n'a compris la fin à la première lecture. Il est nécessaire d'y revenir pour qu'ils saisissent le sous-entendu. Voilà pourquoi je recommande cet album à partir de 5 ou 6 ans mais il faut l'avoir absolument à portée de mains. 
"Mercredi à la librairie" c'est donc la Haute Couture de la littérature jeunesse. Alors que "Hip Hip Hip Coin Coin" c'est clairement du prêt à porter...mais c'est le choix de Victor alors allons-y ! A la grande joie de toute la famille, maman canne a pondu un oeuf, tout le monde attend donc l'éclosion et l'arrivée du caneton. Cette attente va être l'occasion pour les canetons de se poser tout un tas de questions et une en particulier : est ce que moi aussi je viens d'un oeuf ? ou plus généralement : d'où est ce que je viens? Ce que Victor adore c'est qu'à la fin, quand le bébé canard est arrivé, toute la famille fait la fête en barbotant gaiement. Un livre assez sympa malgré tout, notamment grâce aux illustrations.


Hélène

LE MONSTRE POILU


Auteur : Henriette Bichonnier
Illustrateur : Pef
Editeur : Ecole des Loisirs
Date de parution : 2001 pour cette édition, 1982 pour la version originale


Achille, 5 ans, a testé pour nous cet album :

IMG_0452

La première remarque d'Achille concerne le titre du livre et plus précisément son apparence. Il me dit que le monstre a tellement de poils que même le titre est poilu. Il trouve que la petite fille de la couverture (cachée par sa main sur la photo) ne semble pas avoir peur du tout ce qui est bizarre parce que le monstre est vraiment moche. Elle semble même se moquer de lui. Il avoue que lui, il aurait eu peur. Il précise que le monstre a le nez en forme de carotte, et que ça, c'est carrément laid.
Après avoir lu le livre, il me dit que l'histoire est vraiment rigolote et que son passage préféré c'est quand la petite fille répond au monstre avec des "poils aux", comme poils aux yeux, poils au nez, poils aux pattes etc. Il adore aussi le moment où le monstre éclate de colère. Il reste cependant assez perplexe sur la fin de l'histoire...après avoir éclaté, on se rend compte qu'en dessous de la peau de la bête, il y avait un adorable petit prince et ça lui semble assez improbable vu la tronche de la bestiole au nez orange...Et puis il soulève un autre problème : comment le prince pouvait-il tenir dans le corps du monstre qui n'est pas très grand puisqu'il n'a qu'une énorme tête posée directement sur deux petits pieds ridicules..? Il trouve rapidement lui même la réponse : il devait être éparpillé un peu partout, une jambe dans le nez, un bras dans l'oreille etc, en kit quoi.


Hélène

21 ELEPHANTS SUR LE PONT DE BROOKLYN


Auteur : April Jones Prince
Editeur : Albin Michel Jeunesse
Date de parution : 2006

Zoé, 7 ans, a testé pour nous cet album :

IMG_0427

 

Après avoir lu le titre et regardé la couverture, Zoé me dit que le livre raconte sûrement l’histoire d’éléphants qui sont sur un pont pour que les passants les admirent.  Elle remarque qu’ils ont les défenses coupées et pense donc qu’ils viennent d’un cirque. Enfin, elle se demande si ce pont existe vraiment puisqu’il est à la hauteur des nuages. Elle ne sait pas où se trouve Brooklyn mais quand je lui montre sur une carte, elle me dit que ça ne l’étonne pas parce que les dernières lettres de  « Brooklyn » ressemblent aux initiales de New York.
Après avoir lu le livre, elle rigole en me disant que l’histoire n’a pas grand chose à voir avec ce qu’elle avait dit en regardant la couverture. Le livre parle de gens qui ont construit un pont très haut et très grand mais sur lequel personne n’ose monter. Pour leur prouver qu’il est complètement solide, le Directeur d’un cirque va y faire monter 21 éléphants. Les gens sont convaincus et les deux villes, New York et Brooklyn, deviennent sœurs jumelles parce qu’elles sont reliées.
Zoé me dit qu’elle trouve le livre super, que c’est bien écrit et que les dessins sont très beaux. Elle termine en disant qu’elle pense qu’il faut avoir au moins six ans pour comprendre l’histoire parce qu’avant, les enfants ne savent pas que New York et Brooklyn sont de vraies villes.


Hélène

Dessine !

Dessine !
Auteur : Bill Thomson
Editeur : L'école des loisirs
Date de parution : septembre 2011
Age : A partir de 3 ans



Lazarelierose

Rose, 3 ans : « J’aime ce livre. Les dessins sont beaux, j’aime l’histoire. Des fois, c’est rigolo, des fois, non. J’aime surtout les pages où le soleil et les papillons deviennent vrais. Mon personnage préféré, c’est le petit garçon parce qu’il a l’idée de faire pleuvoir.
Je voudrais avoir ce livre. »

Lazare, 3 ans : « J’aime ce livre parce qu’il est joli. Il fait pas peur. Mon personnage préféré, c’est le petit garçon et les deux petites filles. Ma scène préférée, c’est quand le dinosaure disparaît tout seul sous la pluie parce qu’il est en craie.
Je le veux, ce livre. »

Elie, 6 ans : « Ce livre est bien, les dessins sont beaux et j’aime l’histoire. J’aimerais bien vivre cette aventure : je dessinerais un soleil s’il pleuvait, puis je dessinerais un rouge-gorge. J’aime bien quand la pluie les débarrasse du méchant dinosaure.
Je voudrais pas avoir ce livre parce que je préfère quand il y a du texte. »

Léoni, 6 ans : « J’aime ce livre parce qu’il est bien ; j’aime quand le dessin du soleil se transforme en vrai soleil qui chasse la pluie. Il y a un moment qui fait peur, quand le méchant dinosaure s’approche du petit garçon. Mon personnage préféré, c’est la fille qui dessine les papillons.
J’aimerais bien avoir ce livre, je préfère celui-là que Achile. »

Zoé, 2 ans, rugit en imitant le dinosaure qui « fait peur ». Son image préférée, c’est celle où le dinosaure est presque totalement sorti du sol et que les 3 enfants hurlent de peur en gros plan. Elle s’adresse à lui en prenant la défense des 3 copains : « T’es pas gentil, dinosaure ! Méchant ! Méchant ! C’est pas bien ! »
Zoé ne veut pas lâcher l’album.

Achile et la rivière

Auteur : Olivier Adam
Illustrateur : Ilya Green
Editeur : Actes Sud junior
Date de parution : octobre 2011
Age : à partir de 4 ans

Achille_et_la_riviere

Elie, 6 ans : « Ce livre est un peu bien. Achile est gentil, ça pourrait être mon copain. J’aime surtout quand Achile est à la rivière, c’est plus joli et il y a des jolies fleurs. Angelo est bien. J’ai pas de préférence entre la maison avec du bruit ou la maison sans bruit, je préfère la rivière.
Je ne veux pas avoir ce livre. »

Léoni, 6 ans : « Ce livre est bien mais c’est pas mon livre préféré. Les dessins sont très beaux, surtout celui où Angelo nage sous l’eau. Ce qui est rigolo, c’est les dessins sur les murs de la maison. Au début, Achile veut du calme ; à la fin, il veut du bruit….mais pourquoi ?
Mon personnage préféré, c’est Angelo parce qu’il fait plaisir à Achile, comme une fée. L’endroit que je préfère, c’est la rivière parce que c’est peut-être elle qui donne des pouvoirs magiques à Angelo.
J’aimerais bien avoir ce livre. »

Rose, 3 ans : « J’ai bien aimé ce livre, un peu. Les dessins sont jolis, surtout la rivière.
Je voudrais bien l’avoir. »

Lazare, 3 ans : « J’aime pas ce livre parce que Achile, il est méchant parce qu’il est en colère contre sa maman qui fait du bruit. Je préfère Angelo qui est gentil.
Je voudrais bien avoir ce livre. »
(Lazare est mon fils et il me demande de lui lire Achile tous les jours)

Zoé, 2 ans, ne s’intéresse pas du tout à cet album qui la laisse totalement indifférente, elle n’a pas envie de le feuilleter.

Attention ouistiti


Auteur : Pascal Brissy
Illustrateur : Joëlle Dreidemy
Editeur : Ratus Poche Hatier jeunesse
Date de parution : 2011
Âge : 6-7 ans

Un grand Merci à Antoine qui a bien voulu tester ce livre pour nous !

Attention_ouistiti

Dans la Collection M. Loup et compagnie

M. Loup a ouvert son agence de remplacement. Il est prêt à remplacer n'importe qui pour n'importe quel métier. On lui propose d'être photographe pour la journée. Il arrive à l'adresse indiquée : l'école des marronniers. Il doit faire les photos de classes. Il révèle son secret aux écoliers pour être souriant sur les photos : "A 3, vous criez 'ouistiti'". Mais ce secret lui attire bien des ennuis ...
Ce livre m'a plu parce qu'il y a des questions sur l'histoire. L'histoire est originale et rigolote. J'ai réussi à la lire tout seul avec plaisir.

Antoine (7 ans)

La charade des animaux


Auteur : Alice Vieira
Illustrateur : Madalena Matoso
Editeur : La joie de lire
Date de parution : Mars 2012
Age : De 4 à 10 ans

 la_charade_des_animaux

C'est un joli livre que Lazare a ''testé'' aujourd'hui. Une jolie idée, aussi : grâce à un texte poétique et à une illustration, l'enfant tente de trouver le nom d'un animal. Chaque page correspond à une bête, on commence par lire le texte et si ça ne suffit pas pour deviner, il s'agit de retrouver la silhouette de l'animal dans l'image très colorée où la bestiole se dissimule (parfois, elle est très bien cachée !)
Les deux auteurs, Alice Vieira et Madalena Matoso, ont réalisé un chouette album qui pourrait même servir en classe, dans une séquence sur les animaux. Mais attention, seulement pour des enfants de plus de 4 ou 5 ans car, à 3 ans, Lazare a été un peu frustré de ne pas reconnaître tous les animaux grâce au texte ni de les discerner tous au sein des formes colorées. Du coup, il s'est lassé au bout de quelques pages...je ressors l'album dans un an !

100 chevaliers à créer


Editeur : Flammarion
Date de parution : mars 2012
Age : à partir de 4 ans


100_chevaliers

Un livre complet pour tout ce que vous avez toujours voulu savoir faire pour fabriquer des chevaliers: du pochoir, du collage, du découpage, du calque, du dessin en veux-tu, en voilà.
Achille, 7 ans, a testé pour nous cet album:
Ce qui est bien, c'est qu'il y a plusieurs trucs en même temps: le dessin, le coloriage et le plastique pour décalquer les chevaliers. En plus, il y a aussi des autocollants pour mettre où on veut: des boucliers, des dragons et un peu de princesses pour les filles. J'ai essayé de dessiner une tour avec le calque d'abord et après avec les explications, c'était facile. Mon préféré c'est l'archer.

Y a d'la joie !

Auteur : Charles Trenet
Illustrateur : Thibault Prugne
Editeur : Casterman
Date de parution : Mai 2012
Age : Tous


laz
Lazare, 3 ans et demi, et Raphaël, 2 ans et demi, ont testé ce livre-disque pour nous.....Conclusion : la chanson de Charles Trénet n'a pas vieilli. Elle fonctionne, fait danser les enfants, les fait chanter aussi !
Vous pourriez me rétorquer qu'ils peuvent écouter ce vieux tube sur Youtube à leur guise et que Casterman n'avait pas besoin de l'illustrer...certes.
Pourtant, le livre a plusieurs intérêts. D'abord, il illustre parfaitement le propos, c'est un livre joyeux ! Ensuite, il montre les choses aux tout-petits : les hirondelles, la Tour Eiffel, le boulanger, le facteur, le tunnel, le métro,...Enfin, les enfants plus grands, ceux qui lisent, suivent le texte en chantant et ils adorent ça ! ( Le karaoké a encore de beaux jours devant lui.)
Lazare a adoré chanter ''y a d'la joie'' même s'il n'a pas compris l'histoire du percepteur (c'est pas une légende que Charles Trénet était l'homme le plus radin du monde ?). Quant à Raphaël, il m'a fait remarquer de façon très pertinente que ce garçon qui marche sur les toits, ''c'est pas très bien, il peut tomber'', mais ça n'a pas gâché sa joie, il a quand même écouté la chanson en boucle à 10 reprises !